Mine põhisisu juurde

Comment allaiter correctement?

Quelle position et quelle technique adopter, combien de temps, à quelle fréquence et que manger pendant cette période ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur l’allaitement et ce dont vous avez besoin pour que tout se passe bien.
La majorité des jeunes mamans se font une joie d’allaiter leur enfant. Elles sont toutefois confrontées à toutes sortes d’idées préconçues sur l’allaitement et très vite déstabilisées lorsque tout ne se passe pas comme prévu.

Les débuts

Il est conseillé de mettre votre bébé au sein immédiatement après sa naissance, car son réflexe de succion étant très fort, il le prendra probablement sans difficulté. Ne soyez pas surprise si la tétée est douloureuse pendant les premiers jours (parfois même les premières semaines). Cela signifie tout simplement que les seins n’y sont pas habitués et ont besoin de temps pour s’adapter. C’est également pour cette raison qu’il est important d’acheter de la crème cicatrisante pour mamelons ou encore de la lanoline pure, une alternative moins chère que vous trouverez dans n’importe quelle pharmacie.

Dans un premier temps, les glandes mammaires produisent du colostrum, un mélange de tous les nutriments et vitamines dont un nouveau-né a besoin. Ce n’est qu’après quelques jours qu’elles commencent à produire le lait maternel. Ce lait est l’aliment le plus naturel et le plus adapté aux besoins de bébé pendant les premiers mois de sa vie.

 

Pour commencer, nourrissez votre bébé toutes les deux heures, à raison de 10 à 30 minutes par sein. Au départ, il est tout à fait normal de donner le sein jusqu’à 12 fois par jour. Pour ce qui est de la position d’allaitement, elle varie en fonction de chaque femme. Certaines mamans aiment allaiter en position assise, en plaçant un coussin d’allaitement pour soutenir leur bébé, d’autres préfèrent s’allonger sur le côté.

en savoir plus cacher le texte

Que faire si je n’ai pas assez de lait?

Aussi stressant que cela puisse paraître, ne cédez pas à la panique si vous n’avez pas assez de lait. Essayez de câliner votre bébé et de vous blottir contre lui, car c’est souvent ce contact qui déclenche la montée de lait. N’hésitez pas non plus à faire appel à une consultante en lactation pour obtenir de l’aide.

Cependant, il arrive parfois que la montée de lait ne se fasse pas du tout ou que vous n’en ayez tout simplement pas assez. Dans ce cas, vous trouverez un grand choix de laits artificiels de qualité dans le commerce. Ne vous alarmez pas inutilement et essayez d’aborder la situation de manière sereine, car le plus important, c’est que votre bébé n’ait pas faim.

Que manger et ne pas manger pendant l’allaitement?

Tout d’abord, essayez d’éliminer les aliments qui provoquent des ballonnements. Si certains bébés supportent les potages au brocoli, les purées de petits pois et le pain frais, il est fort probable que le vôtre, après un tel menu, pleure toute la nuit à cause des douleurs provoquées par les gaz intestinaux.

Introduisez progressivement les aliments pouvant causer des flatulences dans votre alimentation. Cela vous permettra de déterminer ce qui convient le mieux à votre bébé.

Lors de vos repas, souvenez-vous que ce que vous mangez, votre petit bout le mange aussi (au sens figuré). Par conséquent, mangez de la viande blanche et rouge, du poisson, des fruits, des légumes, du riz, des pommes de terre ou encore des flocons d’avoine de bonne qualité. Buvez également des thés d’allaitement, de l’eau plate ou des jus de fruits frais.

Combien de temps faut-il allaiter?

Personne ne saurait répondre à cette question. Certaines mamans estiment que lorsque les premières dents commencent à sortir, il est temps de passer à une alimentation solide et d’arrêter progressivement l’allaitement maternel dans l’année qui suit, tandis que d’autres se targuent d’avoir allaité leurs enfants jusqu’à trois ou cinq ans.

Il se peut également que vous ne souhaitiez pas allaiter. Cette décision vous appartient et personne n’a le droit de vous juger. Bien que l’allaitement soit un geste naturel, il peut aussi être source de mélancolie ou de déprime. Alors, faites toujours confiance à votre propre jugement et n’ayez pas peur de défendre votre opinion.

Comment faciliter l’allaitement?

Les premiers jours et les premières semaines suivant l’arrivée d’un bébé sont très éprouvants sur le plan émotionnel. Cela peut se manifester, entre autres, par des montées de lait spontanées en entendant un bébé pleurer (le sien ou un autre) ou une histoire attendrissante à propos d’un chiot, ou encore en voyant l’image idyllique d’une famille dans une publicité pour de la lessive. Vous pouvez anticiper ce type de désagrément avec des coussinets d’allaitement jetables ou lavables. Ils évitent les fuites de lait et, par la même occasion, les t-shirts mouillés.

Le soutien-gorge d’allaitement fait également partie des accessoires qui simplifient grandement l’allaitement. Les protège-mamelons d’allaitement, quant à eux, évitent les douleurs liées à l’allaitement ou permettent au bébé de téter plus facilement lorsque les mamelons sont plats.

Si vous avez trop de lait, un tire-lait est le moyen le plus rapide pour décongestionner la poitrine. Cela dit, « l’offre suivant généralement à la demande », plus vous extrairez de lait, plus vous en produirez. Paradoxalement, il peut également constituer une solution au manque de lait.